Louise Drulhe

Texte de Claire Richard.

Conception graphique : Fanette Mellier.

À qui appartient notre vie en ligne ? Plus que jamais, la croissance hégémonique des géants du numérique repose sur l’exploitation des données personnelles : nos connexions sont tracées et nos vies calculées. Nous sommes ainsi dépossédés malgré nous de nos identités et de notre capacité à agir. Autrefois territoire décentralisé et foisonnant, le Web s’est transformé en un espace commercial largement structuré autour de quelques plateformes qui captent une part grandissante du trafic sur Internet. Dans ce système de services gratuits financés par la publicité, c’est l’internaute qui est le produit.