Louise Drulhe

Danser sa vie avec l’outil hypnotique, 369 éditions

Texte de Catherine Contour et Pascal Rousseau.

Conception graphique : Fanette Mellier.

Comment se relier au monde et nous accorder aux autres ? La chorégraphe Catherine Contour recourt depuis une quinzaine années à l’hypnose dans sa pratique artistique. Loin de l’interactivité promise par le numérique et son environnement médiatique de plus en plus uniformisé, ce qu’elle recherche est le subtil jeu d’influences et d’interférences entre les personnes, les choses et leurs milieux. Elle aborde l’hypnose comme une forme active d’être au monde, une manière de prêter attention à soi-même et aux autres, un instrument d’émancipation qui met en mouvement. Dans un monde en perpétuelle accélération qui nous submerge de multiples sollicitations, être attentif devient une forme de résistance.